10 idées de cadeaux pour une jeune maman et son bébé

Herloop s’adresse Ă  toutes les jeunes filles et femmes, y compris les mamans ! Tu as envie de gĂąter une jeune maman et tu recherches des idĂ©es de cadeaux originales pour ĂȘtre sĂ»r.e de lui faire plaisir ? Voici un billet qui devrait te plaire ! L’équipe Herloop te prĂ©sente nos 10 meilleures idĂ©es de cadeaux Ă  offrir Ă  une future ou jeune maman (Ă  choisir en fonction de sa personnalitĂ© :p). 

#1 Un massage pour la chouchouter đŸ’†â€â™€ïž

AprĂšs une grossesse, qui a Ă©tĂ© certainement synonyme de jambes lourdes, de manque de sommeil et de plein de petits tracas du quotidien, sans parler de l’arrivĂ©e de bĂ©bĂ© (nuits courtes, pas de temps pour soi, un peu (beaucoup ?) de stress), la jeune maman est souvent Ă©puisĂ©e et n’a pas un moment Ă  elle. C’est pourquoi, tu peux lui offrir un soin Ă  domicile ou en institut de beautĂ©, ce massage sera certainement le bienvenu pour soulager son corps engourdi et lui offrir une bulle bien Ă  elle le temps d’une heure (et pendant ce temps c’est toi qui gardes bĂ©bĂ© !).

Pour prolonger cet instant de plĂ©nitude, tu peux complĂ©ter cette idĂ©e de cadeau pour jeune maman par des produits de beautĂ© et/ou de bien-ĂȘtre. Sache qu’il existe des kits et des box tout prĂȘts !

#2 Une jolie culotte post-maternitĂ© (super utile) 💕

Quand on devient mĂšre, il peut ĂȘtre difficile de se sentir femme surtout dans les premiers mois aprĂšs l’accouchement. On veut mettre toute notre Ă©nergie et notre amour pour le bien ĂȘtre de bĂ©bĂ© et c’est normal.

Prendre soin de soi c’est commencer par sa santĂ©, son corps, son intimitĂ©. Et quand les rĂšgles reviennent aprĂšs des mois d’absence, c’est un peu l’anarchie ! Pourquoi ne pas offrir Ă  la jeune maman de la jolie lingerie menstruelle ?

C’est un sujet dont on ne parle pas forcĂ©ment mais qui concerne pourtant chaque maman. On a pas forcĂ©ment envie ou la possibilitĂ© de mettre des tampons et les serviettes peuvent ĂȘtre trĂšs inconfortables. On ajoute par dessus le marchĂ© les hormones en Ă©bullition… Bref tout va bien.

VoilĂ  pourquoi Herloop a crĂ©Ă© de la lingerie menstruelle conçue pour accompagner les femmes et les aider Ă  vivre leurs rĂšgles le plus sereinement possible. Jolies, ultra absorbantes et fabriquĂ©es avec des matiĂšres saines, c’est un cadeau original et personnel Ă  faire Ă  une maman qu’on a envie de chouchouter.

Oslo ou Sofia quand son cycle reviendra Ă  la normale, Paris pour ĂȘtre plus fĂ©minine que jamais, et pourquoi pas London pour les spottings, il y a l’embarra du choix !

Psst ! On n’en parle pas assez mais le retour de couche, c’est Ă  dire les premiĂšres rĂšgles aprĂšs la naissance de bĂ©bĂ©, est souvent douloureux et les saignements abondants. Le retour de couche arrive le plus souvent dans les 6 Ă  8 semaines aprĂšs l’accouchement. Une pĂ©riode pas facile pour les jeunes mamans en plus de la fatigue.

Des culottes de rĂšgles pour flux abondants aussi jolies qu'efficaces :

#3 Des fleurs ou une plante symbolique 💐

Un beau bouquet de fleurs reste un cadeau incontournable de toute naissance ! Pour marquer le coup et adresser un message d’amour et de tendresse Ă  ta proche, tu peux choisir ou crĂ©er une composition originale et laisser s’exprimer le langage des fleurs. 

L’iris : symbole de confiance et de sagesse

Le lys : la fleur inconditionnelle de la maternité de la la pureté, la grandeur des sentiments et la fertilité.

L’orchidĂ©e : symbole de l’amour, de la fertilitĂ©, du raffinement et de la beautĂ©.

Tu souhaites offrir un cadeau pour jeune maman qui ait du sens et qui dure dans le temps ? Dans ce cas, je te conseille un arbre ou une plante, car ils sont symbole de vie, de fĂ©conditĂ© et d’espoir. Ce cadeau original et empreint d’affection convient Ă  tous les espaces : du bonsaĂŻ Ă  garder chez soi au chĂȘne Ă  planter dans un jardin, tu trouveras certainement le prĂ©sent idĂ©al !

#4 Un cours de yoga ou de pilates đŸ€žâ€â™‚ïž

La grossesse n’est pas toujours une partie de plaisir et il est souvent nĂ©cessaire de rĂ©Ă©duquer le pĂ©rinĂ©e des jeunes mamans. En plus, de la rĂ©Ă©ducation pĂ©rinĂ©ale traditionnelle, ces derniĂšres peuvent suivre quelques sĂ©ances de yoga ou de pilates.

Ces pratiques sportives douces permettent de travailler les muscles profonds, et notamment le plancher pelvien. Aussi, si tu es en quĂȘte d’une idĂ©e de cadeau original pour une jeune maman active, pourquoi pas lui offrir une sĂ©ance ? D’ailleurs, tu peux mĂȘme l’accompagner Ă  cette occasion ! Cela vous permettra de vous faire plaisir Ă  tous.tes les deux et de bien vous amuser.

#5 Une box spĂ©ciale maternitĂ© post accouchement 🎁

Quand on vient d’accoucher, on a des besoins et des envies particuliĂšres. Entre la fatigue post-accouchement, le corps qui change une fois de plus, les Ă©motions qui font les montagnes russes…

La marque Dorlotine Ă  crĂ©Ă© une box spĂ©ciale maternitĂ©, composĂ©e de produits sains et tout doux choisis spĂ©cialement pour prendre soin des jeunes mamans. Un collier de maternage pour occuper les mains de bĂ©bĂ© en toute sĂ©curitĂ©, des infusions relaxantes, un soin galbant, un joli chouchou… que de belles choses Ă  offrir Ă  une maman ! Et tu peux mĂȘme personnaliser ton message Ă  l’envoi de la box 🙂

box maternité

 

Box maternitĂ© – Dorlotine

Et comme chaque mois qui vont passer seront des étapes importantes dans la vie du nouveau né, Dorlotine a aussi créé une box bébé à offrir dÚs la naissance. Le concept est simple : un mois, une box !

Un cadeau original accompagnera bébé durant de nombreux mois ! Tu peux ainsi choisir ton abonnement (mensuel ou en pack de 12 mois) et le type de box que tu souhaites offrir : la Baby Box ou la box Koala.

#6 Un livre sur les parents imparfaits 📖

Il n’y a pas de mĂšre ou de pĂšre parfait qu’on se le dise ! Lorsqu’un bĂ©bĂ© arrive, plein de questions surviennent et on n’ose pas forcĂ©ment les poser ! Pour dĂ©culpabiliser les jeunes parents et les dĂ©complexer, pourquoi ne pas leur offrir comme cadeau un livre pour les aider Ă  voir les choses sous un autre angle, le tout avec un regard bienveillant ?

livre cadeau maternité

En tout cas, c’est ce que plusieurs auteurs vous proposent : prends le temps de feuilleter ces guides drĂŽles et attachants pour trouver une idĂ©e de cadeau idĂ©al pour jeune maman.

#7 Une sĂ©ance de babysitting đŸ‘©â€đŸ‘Š

Proposer de garder bĂ©bĂ© le temps de quelques heures ou d’une soirĂ©e, peut ĂȘtre une idĂ©e de cadeau pour la jeune maman ! L’arrivĂ©e d’un enfant vient bouleverser les Ă©quilibres et les habitudes. Les jeunes parents doivent penser et faire tout un tas de choses, tant et si bien que les minutes de temps libre leur sont comptĂ©es.

Ils ont besoin d’aide et de repos ! Aussi pour les soulager, tu peux te proposer de garder leur nouveau-nĂ© le temps de quelques heures. Ce baby-sitting permettra Ă  la jeune maman de se reposer et/ou de s’occuper de tout ce qu’elle n’a plus le temps de faire !

#8 Un rendez-vous chez le coiffeur đŸ’‡â€â™€ïž

Un peu comme les lochies, la chute de cheveux post-partum est encore un sujet trop peu abordĂ© ; pourtant il est trĂšs courant que suite Ă  la naissance de son enfant, les cheveux de la jeune maman se mettent Ă  tomber par poignĂ©e. Ils peuvent devenir trĂšs secs ou, au contraire, trĂšs gras. Cette chute de cheveux importante dure en moyenne 3 mois (le temps que les taux d’ƓstrogĂšnes redeviennent normaux).

En plus de nos conseils pour retrouver une chevelure pleine de vie, pourquoi ne pas offrir comme cadeau Ă  la jeune maman un rendez-vous chez le coiffeur ? En ayant une jolie coupe de cheveux, elle aura certainement davantage de confiance en elle.

#9 Une Ă©charpe de portage đŸ‘©â€đŸŒ

Pour l’allaitement de son enfant, tu peux opter pour une Ă©charpe de portage (de prĂ©fĂ©rence en coton bio). Comme tu pourras le constater, il en existe de toutes sortes et de toutes les couleurs. L’écharpe de portage est un prĂ©sent incontournable pour toutes les mamans qui souhaitent allaiter bĂ©bĂ©.

En gardant son bĂ©bĂ© prĂšs d’elle, il pourra dormir paisiblement alors que la maman aura les mains libres pour continuer Ă  vaquer Ă  ses occupations. En plus, le fait de garder bĂ©bĂ© contre la poitrine de sa mĂšre contribue Ă  la montĂ©e de la lactation.

#10 Une sĂ©ance d’ostĂ©opathie bĂ©bĂ©/maman  đŸ‘©â€đŸ‘Š

Durant toute la grossesse, le corps subit des transformations profondes et ce, Ă  une grande vitesse ; le changement est encore plus spectaculaire Ă  la suite de l’accouchement, tant est si bien que l’on peut penser que le manque de sommeil pourrait Ă  lui seul justifier la fatigue de la jeune maman. Or ce n’est pas tout Ă  fait vrai : Ă  cela peuvent s’ajouter d’éventuelles douleurs et troubles du post-partum : douleurs pelviennes, mal de dos, troubles digestifs, maux de tĂȘte… Fort heureusement cela n’est pas une fatalitĂ© : l’ostĂ©opathie peut ĂȘtre une vraie aide pour la jeune maman ! 

Notre dixiĂšme, et avant-dernier conseil, est d’offrir Ă  la jeune maman une ou plusieurs sĂ©ances chez ce spĂ©cialiste pour l’aider Ă  se ressourcer et se rĂ©approprier son corps. Sache aussi que de nombreux ostĂ©opathes proposent dĂ©sormais des consultations “mĂšre-bĂ©bĂ©â€ : ce rendez-vous sera donc l’occasion pour la jeune maman de prendre autant soin d’elle que son tout-petit !

#11 De l’aide et de petites attentions 👋

Sois prĂ©sent(e) pour l’aider avec son baby ! Tu peux aussi lui concocter de dĂ©licieux petits plats : on sait que l’alimentation post-partum est trĂšs importante pour que la jeune maman reste en forme et apporte de bons nutriments Ă  son bĂ©bĂ© si elle allaite. Chez Herloop, nous te conseillons de prĂ©parer des portions individuelles pour qu’elle puisse les congeler et les savourer quand bĂ©bĂ© sera calme :). Tu peux aussi lui offrir ton aide pour faire le mĂ©nage chez elle. Et oui, c’est aussi cela un cadeau pour jeune maman : inutile de dĂ©penser beaucoup pour lui faire plaisir. Les choses simples sont souvent les meilleures et il suffit finalement de peu pour marquer le coup !

VoilĂ , nous arrivons Ă  la fin de cet article ! Bien entendu, ce ne sont que quelques idĂ©es jetĂ©es ici et lĂ  ! C’est toi qui connait le mieux la jeune maman : n’hĂ©site-pas Ă  te fier Ă  ton instinct (ou Ă  demander Ă  ses proches) pour savoir ce dont elle a rĂ©ellement besoin et ce qui lui fera plaisir ! Une chose est sĂ»re : Ă  la suite d’une naissance, une maman nĂ©cessite de l’aide et beaucoup d’affection ! Si toi aussi tu as des idĂ©es de cadeaux originaux Ă  offrir Ă  une jeune maman, ajoute-les en commentaire !

La symptothermie, une méthode de contraception naturelle basée sur ton cycle

Pour faire suite Ă  notre article sur les contraceptions naturelles, nous avons choisi ce mois-ci de te parler plus particuliĂšrement de la mĂ©thode symptothermique (ou sympothermie). Cette mĂ©thode de contraception familiale est trĂšs apprĂ©ciĂ©e car elle est trĂšs fiable : elle offre une efficacitĂ© Ă©quivalente Ă  la pilule). Elle se base sur l’observation quotidienne de la glaire cervicale et de la tempĂ©rature du corps.

La mĂ©thode symptothermique : c’est quoi ?

Elle se base sur l’observation de la glaire cervicale (la sympto) et de la tempĂ©rature basale (la thermie) au rĂ©veil dans le but de dĂ©terminer les jours de fertilitĂ© et d’infertilitĂ© chez la femme. Sa sĂ©curitĂ© contraceptive repose sur la combinaison de l’observation active de ces deux donnĂ©es. En plus, elle aide les femmes Ă  mieux se connaĂźtre (et ça aussi, c’est un vrai atout 🙂).

La symptothermie ne laisse pas de place Ă  l’approximation car elle est fondĂ©e sur l’observation quotidienne des signes de fertilitĂ© du cycle menstruel. Cela la diffĂ©rencie d’autres mĂ©thodes moins sĂ»res comme la mĂ©thode Ogino (fondĂ©e sur des statistiques Ă©tablies Ă  partir des cycles passĂ©s).

Les signes observés par cette méthode

L’observation de glaire cervicale

La glaire cervicale est sĂ©crĂ©tĂ©e par le col de l’utĂ©rus et est mĂ©langĂ©e Ă  d’autres substances : c’est ce que l’on appelle les pertes blanches. La glaire cervicale Ă©volue tout au long du cycle fĂ©minin :

  • Au dĂ©but de la phase folliculaire (aprĂšs les rĂšgles, au dĂ©but du cycle), la glaire cervicale est Ă©paisse et opaque. Elle ne s’écoule pas, ton vagin semble plus sec (gĂ©nĂ©ralement il n’y a pas de traces au fond de ta culotte).
  • À la fin de la phase folliculaire, ton corps se prĂ©pare Ă  la possibilitĂ© de tomber enceinte. La glaire devient pĂąteuse, blanchĂątre et plutĂŽt crĂ©meuse. Elle est collante.
  • Quelques jours avant l’ovulation (au moment oĂč dĂ©bute la fenĂȘtre de fĂ©condation), tu as la sensation d’ĂȘtre humide : la glaire est transparente, visqueuse et assez liquide. ConcrĂštement, tu peux remarquer des traces blanches et pĂąteuses au fond de ta culotte.
  • Au moment de l’ovulation, la glaire est trĂšs liquide, transparente, brillante et Ă©tirable : elle ressemble Ă  du blanc d’Ɠuf. Ton vagin est “glissant”.
  • Une fois la pĂ©riode de fertilitĂ© passĂ©e, durant la phase lutĂ©ale, la glaire redevient sĂšche, Ă©paisse et opaque.

Si tu veux en savoir plus sur l’évolution et le rĂŽle des pertes blanches et leur pH, on te conseille de lire les billets consacrĂ©s Ă  ces sujets 😉

La prise de la température basale

La tempĂ©rature interne doit ĂȘtre mesurĂ©e au rĂ©veil (toujours au mĂȘme moment et avec le mĂȘme appareil). Il s’agit d’une donnĂ©e essentielle pour reconnaĂźtre la phase fertile du cycle de celles infertiles : 

  • Une fois les rĂšgles terminĂ©es, elle augmente lĂ©gĂšrement. 
  • Au moment de l’ovulation, elle grimpe d’un coup. 
  • En l’absence de fĂ©condation, elle baisse de nouveau.
  • Et ce Ă  chaque cycle menstruel !

En thĂ©orie (et en thĂ©orie seulement !), une femme est infertile pendant les cinq premiers jours du cycle (sauf en cas de cycles irrĂ©guliers et/ou courts). Si tu as un cycle rĂ©gulier, ta phase fertile doit commencer entre les 6Ăšme et 9Ăšme jours (pour t’aider tu peux quand mĂȘme te baser sur tes cycles prĂ©cĂ©dents). Tu dois alors commencer Ă  prendre la mesure de ta tempĂ©rature interne quotidiennement pour dĂ©terminer un plateau de tempĂ©rature basse et dĂ©tecter le plateau Ă©levĂ©. 

(Éventuellement) la position de ton col utĂ©rin

La symptothermie est fondĂ©e principalement sur l’observation de la glaire cervicale et de la tempĂ©rature basale, mais elle peut aussi ĂȘtre associĂ©e Ă  celle du col de l’utĂ©rus. Et pour cause, lui aussi Ă©volue en fonction de ton cycle !

  • Durant les rĂšgles, ton col est bas et dur mais lĂ©gĂšrement ouvert afin de laisser le flux menstruel s’écouler,
  • Durant la phase folliculaire, il est bas, fermĂ©, dur et sec. Il peut aussi ĂȘtre lĂ©gĂšrement inclinĂ© sur le cĂŽtĂ©.
  • Pendant la pĂ©riode de fertilitĂ©, il est haut, ouvert, mou et humide.
  • Au moment de la phase lutĂ©ale, une fois la pĂ©riode fertile passĂ©e, il redevient bas, dur, fermĂ© et sec.

ConcrÚtement les périodes infertiles se traduisent par un col dur et bas (tu peux facilement le toucher avec ton doigt) alors que durant la période ovulatoire, il est haut et mou (tu as plus de mal à le toucher).

Comment mettre en pratique cette méthode ?

AprĂšs avoir lu ces quelques lignes, il se peut que tu sois tentĂ©e d’essayer la symptothermie mais que, dans le mĂȘme temps, tu te dises qu’elle est complexe Ă  mettre en place. Ne t’inquiĂšte pas, c’est normal que tu aies besoin d’un temps d’adaptation pour apprĂ©hender ton corps et tes sensations. Pendant le premier cycle, il faudra t’observer tous les jours (et bien te protĂ©ger si tu ne souhaites pas tomber enceinte). À partir du deuxiĂšme cycle, le rythme s’allĂšge, et ainsi de suite.

Sache aussi que plusieurs applications ont Ă©tĂ© dĂ©veloppĂ©es pour te permettre de noter facilement toutes tes observations et leurs valeurs (tempĂ©rature corporelle et glaire cervicale bien sĂ»r, mais aussi la position du col de l’utĂ©rus, tes rĂšgles et ton SPM, etc
). C’est quand mĂȘme plus simple qu’un papier et un stylo, non ?

La mĂ©thode symptothermique est autant une mĂ©thode de contraception qu’un moyen fiable de reconnaĂźtre tes pĂ©riodes de fertilitĂ© pour concevoir : 

  • Si tu ne souhaites pas d’enfant, il faudra vous protĂ©ger avec des prĂ©servatifs ou ĂȘtre abstinents durant la pĂ©riode de pĂ©riode de fertilitĂ©.
  • Si tu souhaites tomber enceinte, tu pourras visualiser clairement ta pĂ©riode d’ovulation pour maximiser tes chances de dĂ©buter une grossesse.

Méthode symptothermique et cycle irrégulier 

Comme cette mĂ©thode ne se base pas sur tes cycles prĂ©cĂ©dents (et donc leur rĂ©gularitĂ©) mais bel est bien l’observation quotidienne d’indicateurs physiologiques, cela signifie que mĂȘme si tes cycles sont irrĂ©guliers elle peut se pratiquer sans problĂšme. Par contre, il se peut alors que la pĂ©riode d’abstinence soit plus longue.

Une méthode de contraception pour plusieurs variantes

Si tu es en plein questionnement concernant la contraception naturelle, tu as dĂ©jĂ  dĂ» rencontrer certains termes comme MAO, Cyclamen ou encore Sensiplan ; il s’agit en rĂ©alitĂ© de variantes de la symptothermie :

  • La mĂ©thode Cyclamen (anciennement appelĂ©e MAO pour mĂ©thode d’auto-observation) est enseignĂ©e par le CLER en France, 
  • Sensiplan est la mĂ©thode allemande mais qui est aussi enseignĂ©e en France et dans plusieurs pays,
  • SymptoTherm, il s’agit de la fondation suisse qui a dĂ©veloppĂ© l’application de symptothermie Ă©ponyme,
  • Serena Quebec au QuĂ©bec pour les Ă©coles francophones. 
  • etc..

Si la symptothermie t’intĂ©resse vraiment, tu peux les contacter ! On pourra alors t’expliquer concrĂštement comment la mettre en pratique, en plus tu pourras Ă©changer avec d’autres femmes ! Cela pourra s’avĂ©rer utile pour connaĂźtre quelques petites astuces qui font toute la diffĂ©rence !

Symptothermie : est-ce une contraception naturelle fiable ?

Si cette mĂ©thode de contraception naturelle est bien observĂ©e, elle a un taux d’efficacitĂ© de l’ordre de 98% (c’est-Ă -dire Ă©quivalent Ă  la pilule). Elle est reconnue par l’Organisation mondiale de la santĂ© et est donc idĂ©ale pour les couples. 

Symptotermie : TĂ©moignage de Margot 30 ans.

Margot 30 ans, utilise la symptothermie comme moyen de contraception depuis 5 ans maintenant. Elle nous a volontier partagĂ© son avis sur cette mĂ©thode 🙂

“Si je devais faire un bilan de mes cinq annĂ©es de pratique de la mĂ©thode symptothermique, je dirais toujours que je regrette de ne pas l’avoir connue avant .

Le jour oĂč j’ai dĂ©cidĂ© de chercher une alternative Ă  la contraception hormonale je n’en croyais pas mes yeux, d’apprendre qu’il existait une mĂ©thode fiable et Ă  la portĂ©e de tous .

Il m’a fallu quelques temps pour dĂ©crypter les signaux envoyĂ© par mon corps (j’ai Ă©tĂ© effrayĂ© de me rendre compte que je n’avais aucune connaissance sur le cycle fĂ©minin) puis , j’ai pris confiance petit Ă  petit, reconnu les signes qui Ă©taient expliquĂ©s dans le manuel d’apprentissage que j’ai lu, j’ai vu que mon cycle fonctionnait correctement et que tout Ă©tait cohĂ©rent .

Ça y est ! J’étais lancĂ©e ! Et cinq ans aprĂšs, je suis toujours lĂ . FidĂšle Ă  la mĂ©thode que j’ai choisie, je ne me suis pas lassĂ©e car je ne m’observe pas tous les jours : une partie du cycle seulement. Une fois le cyclogramme construit et interprĂ©tĂ© selon des rĂšgles prĂ©cises , s’en est fini pour les observations jusqu’au prochain cycle !”

 

Si tu t’intĂ©resses Ă  cette mĂ©thode de contraception, il est conseillĂ© d’apprendre le B.A.ba de la symptothermie avec un professionnel pour commencer afin de bĂ©nĂ©ficier de toute son efficacitĂ©.

Symptothermie : quelques manuels utiles

Il existe aussi plusieurs manuel pour qui veux se lancer dans la symptothermie et comprendre son corps. En voici quelques uns :

  • Cycle fĂ©minin et contraceptions naturelles”, par Audrey Guillemaud (existe en version dĂ©butant)
  • Prenez conscience de votre fertilitĂ©, par Rose Bianchi
  • Naturel et fiable, le Manuel – Association sensiplan

En conclusion

La mĂ©thode de la symptothermie est complĂšte : il s’agit d’une bonne mĂ©thode de contraception naturelle qui convient Ă  toutes les femmes. Que tu aies un cycle rĂ©gulier ou non, grĂące Ă  la sympto, tu pourras y trouver ton compte :).

Chez Herloop, nous savons que chaque femme est unique et que cette mĂ©thode naturelle peut, bien entendu ne pas convenir Ă  toutes, c’est pourquoi tu peux aussi lire notre article sur toutes les contraceptions (contraceptifs hormonaux comme la pilule et contraceptifs mĂ©caniques).

 

Découvrez une sélection de culottes menstruelles Herloop :

Troubles du cycle menstruel : les rĂšgles moins abondantes

On a dĂ©jĂ  parlĂ© Ă  plusieurs reprises des mĂ©norragies et rĂšgles hĂ©morragiques, il est dĂ©sormais temps de nous intĂ©resser Ă  leur exact opposĂ© : les rĂšgles peu abondantes. Comme toujours je vais t’expliquer ce qui peut en ĂȘtre la cause et te prĂ©senter les solutions disponibles pour rĂ©soudre ce problĂšme (si problĂšme il y a :p).

Quand parle-t-on de rĂšgles peu abondantes ?

On estime que des rĂšgles dites normales doivent durer entre 3 et 6 jours et que leur flux est compris entre 35 et 40 ml par cycle. ConcrĂštement, cela signifie que tu dois utiliser environ 4 Ă  6 protections hygiĂ©niques diffĂ©rentes par jour. 

Tu l’auras donc compris, les rĂšgles peu abondantes ou rĂšgles lĂ©gĂšres se dĂ©finissent par une quantitĂ© de sang Ă©vacuĂ©e moins importante, de l’ordre de 25 ml, mais qui peut durer 2 jours ou tout aussi longtemps que les rĂšgles normales.

Hypoménorrhée ou oligoménorrhée ?

Lorsqu’on aborde le sujet des rĂšgles peu abondantes, on se trouve confrontĂ© Ă  deux termes scientifiques : l’hypomĂ©norrhĂ©e et l’oligomĂ©norrhĂ©e. Or, ces deux troubles du cycle menstruel ne recouvrent pas tout Ă  fait les mĂȘmes rĂ©alitĂ©s :

  • l’hypomĂ©norrhĂ©e est un Ă©coulement menstruel tĂ©nu s’effectuant sur une courte pĂ©riode : il s’agit donc bien de rĂšgles peu abondantes.
  • l’oligomĂ©norrhĂ©e caractĂ©rise l’absence de rĂšgles sur une longue pĂ©riode ; les cycles sont anormalement longs (ils durent plus de 35 jours, 4 Ă  9 fois dans une annĂ©e) avec un flux anormalement faible (Il ne faut donc pas le confondre avec le spotting). Il s’agit donc d’un cycle menstruel irrĂ©gulier.

Dans les deux cas, on parle d’un saignement menstruel extrĂȘmement mince puisque les pertes de sang colorent Ă  peine un tampon par jour. Enfin, il faut aussi citer l’amĂ©norrhĂ©e qui correspond Ă  l’absence de rĂšgles depuis plus de 90 jours.

Pourquoi mes rùgles sont-elles moins abondantes que d’habitude ?

S’il s’agit d’un phĂ©nomĂšne isolĂ© et que tout risque de dĂ©but de grossesse a Ă©tĂ© Ă©cartĂ© (si tu as le moindre doute, n’hĂ©site pas Ă  faire un test de grossesse), il n’y a pas de quoi s’inquiĂ©ter. La vie est loin d’ĂȘtre un long fleuve tranquille et il peut arriver que pour une raison quelconque tes pertes menstruelles soient moins importantes (changement d’alimentation, fatigue, jet lag, stress
). Dans ce cas, tes rĂšgles peuvent alors prendre une couleur brune car Ă  cause de la petite quantitĂ© de sang expulsĂ©e, il a tendance Ă  s’oxyder.

Bref, si ces rĂšgles peu abondantes restent un phĂ©nomĂšne isolĂ© et si elles ne sont pas accompagnĂ©es d’autres symptĂŽmes dĂ©sagrĂ©ables ou inhabituels (sang de couleur noire, fiĂšvre, maux de tĂȘte, dĂ©mangeaisons, douleurs
), il n’y a pas de quoi s’inquiĂ©ter. Dans le cas contraire, n’attendez-pas pour consulter un professionnel de santĂ©.

Les causes des rĂšgles moins abondantes

Plusieurs facteurs peuvent provoquer des rĂšgles moins abondantes : les premiĂšres rĂšgles, certaines maladies ou pathologies, et comme nous l’avons vu, des causes environnementales. Loop va t’aider Ă  dĂ©mĂȘler le vrai du faux sur le sujet.

Les premiĂšres rĂšgles

Si tu viens d’avoir tes premiĂšres rĂšgles, il peut ĂȘtre normal qu’elles soient peu abondantes et/ou irrĂ©guliĂšres. En effet, chez les jeunes filles, la rĂ©gularitĂ© des menstruations met plusieurs mois voire annĂ©es Ă  s’installer.

Donc, Ă  moins que tu n’aies pas eu tes rĂšgles depuis plus de 6 mois, qu’elles soient accompagnĂ©es de douleurs, ou qu’elles fassent suite Ă  un rapport sexuel, il n’y a a priori pas de raison de t’inquiĂ©ter. En cas de doute, parles-en Ă  ton entourage ou Ă  ton mĂ©decin, tu seras certainement rassurĂ©e 🙂

Des troubles hormonaux : un taux d’Ɠstrogùnes trùs faible

Si ton cycle est rĂ©gulier mais que tes saignements sont peu importants, cela peut signifier que ton imprĂ©gnation ƓstrogĂ©nique est moindre : avec un faible taux d’ƓstrogĂšnes, la muqueuse utĂ©rine est moins Ă©paisse et tes rĂšgles logiquement moins abondantes.

Certaines femmes, surtout si elles sont trĂšs minces, fabriquent naturellement peu d’ƓstrogĂšnes, ce qui induit lĂ  aussi des rĂšgles peu abondantes. 

MĂȘme si je ne peux que t’inviter Ă  demander l’avis de ton gynĂ©cologue pour ĂȘtre certaine de ne pas passer Ă  cĂŽtĂ© de quelque chose, on peut dire que si tes cycles reviennent Ă  intervalle rĂ©gulier et qu’ils ne sont pas accompagnĂ©s de symptĂŽmes nĂ©fastes, cela signifie que tu as une mĂ©canique qui fonctionne parfaitement et qu’il n’y a donc pas faire de souci Ă  te faire.

Un phénomÚne physiologique

Certaines pathologies ou maladies comme le SOPK (syndrome des ovaires polykystiques), les polypes, le diabÚte, un dysfonctionnement de la thyroïde, une grossesse extra-utérine, etc
 peuvent influer sur le cycle menstruel et notamment sur son flux.

Les causes environnementales

L’anorexie mentale, la dĂ©pression, le sport de haut niveau, etc. sont autant de facteurs susceptibles de troubler le bon fonctionnement hormonal de ton corps et de causer des rĂšgles peu abondantes voire une amĂ©norrhĂ©e. 

Une source génétique

L’hypomĂ©norrhĂ©e peut avoir une origine gĂ©nĂ©tique. Elle serait liĂ©e Ă  une particularitĂ© de la muqueuse de l’utĂ©rus.

Ton mode de contraception

La plupart des contraceptifs, la pilule en tĂȘte, influent sur la quantitĂ© d’ƓstrogĂšnes : en Ă©tant prĂ©sents en petite quantitĂ© dans l’organisme, la muqueuse utĂ©rine peut s’en trouver amoindrie, ce qui peut avoir tendance Ă  rĂ©duire le flux menstruel et donc provoquer des rĂšgles peu abondantes. De plus, il est Ă  noter que bien souvent ces rĂšgles sous contraception ne sont pas de vraies menstruations : on appelle ces pertes de sang artificielles des saignements de privation.

Certains traitements

Les rĂšgles peu abondantes peuvent aussi trouver leur origine dans la prise de certains mĂ©dicaments. C’est particuliĂšrement le cas des antiĂ©pileptiques et des antipsychotiques.

Quand consulter ?

De maniĂšre gĂ©nĂ©rale, tout changement brusque et soudain de ton cycle nĂ©cessite la consultation de ton gynĂ©cologue. Lui seul pourra Ă©tablir un diagnostic fiable. Dans le cas d’une oligomĂ©norrhĂ©e rĂ©sultant d’une maladie, l’important sera donc de suivre un traitement adaptĂ© pour en soigner la cause. 

Chaque jeune fille et femme est unique, c’est pour cela qu’on ne peut pas faire de gĂ©nĂ©ralitĂ© : le mieux est d’en parler pour Ă©viter de stresser inutilement ou, Ă  l’inverse, pouvoir traiter ce trouble le plus prĂ©cocĂ©ment possible.

Découvrez une sélection de culottes menstruelles Herloop pour les flux légers et modérés :

AmĂ©norrhĂ©e : quelles sont les causes de l’absence de rĂšgles ?

Loop t’accompagne chaque mois durant tes rĂšgles mais il est temps de parler de leur Ă©ventuelle absence. En effet, il peut arriver que pour une raison ou une autre les rĂšgles s’interrompent totalement : c’est ce que l’on appelle l’amĂ©norrhĂ©e. 

Quelles sont les causes de cette absence de rùgles ? Est-ce grave ? À quel moment faut-il consulter ? Il s’agit d’autant de questions que nous allons aborder dans ce billet.

L’amĂ©norrhĂ©e, c’est quoi ?

Il faut savoir que l’on distingue deux sortes d’amĂ©norrhĂ©es :

  • l’amĂ©norrhĂ©e primaire : c’est le fait que les rĂšgles ne sont jamais apparues passĂ© l’ñge de 16 ans. Si tu es dans cette situation, il est nĂ©cessaire de demander l’avis d’un gynĂ©cologue pour en trouver la cause. 
  • l’amĂ©norrhĂ©e secondaire : il s’agit de l’absence de rĂšgles sur une pĂ©riode de plus de 3 mois chez une femme en Ăąge de procrĂ©er et ayant dĂ©jĂ  eu ses rĂšgles. Elle toucherait environ 2 Ă  5% des femmes rĂ©glĂ©es (or grossesse, post-partum, mĂ©nopause et contraception).

L’amĂ©norrhĂ©e secondaire est bien plus rĂ©pandue et courante que l’amĂ©norrhĂ©e primaire ; et pour cause, elle a pour principale origine la grossesse, la lactation, la mĂ©nopause et la contraception. C’est pourquoi, selon le type d’amĂ©norrhĂ©e concernĂ©, les diagnostics et les prises en charge vont diffĂ©rer : c’est bien normal car chaque femme est unique.

L’origine de ce mot

Le terme “amĂ©norrhĂ©e” provient des termes grecs :

  • “a” marque la privation, la nĂ©gation ; 
  • “mĂȘn” pour “mois” ;
  • “rhein” pour le “couler”.

AmĂ©norrhĂ©e primaire : comment l’explique-t-on ?

L’amĂ©norrhĂ©e primaire chez les jeunes filles peut avoir diffĂ©rentes causes :

  • une malformation de l’utĂ©rus, 
  • l’absence congĂ©nitale de vagin,
  • l’absence congĂ©nitale de la cavitĂ© utĂ©rine,
  • une imperforation de l’hymen,
  • un retard pubertaire (absence de dĂ©veloppement des caractĂšres sexuels secondaires), 
  • une insuffisance ovarienne
 

Afin de comprendre l’origine de cette amĂ©norrhĂ©e primaire, le gynĂ©cologue doit procĂ©der Ă  un examen clinique approfondi ainsi qu’à d’autres examens complĂ©mentaires.

Les causes physiologiques de l’amĂ©norrhĂ©e secondaire

Lorsque l’on attend le mot “amĂ©norrhĂ©e” on peut avoir peur et s’attendre au pire, or les principaux facteurs de l’arrĂȘt des rĂšgles sont normaux. Il s’agit des premiĂšres rĂšgles, de la grossesse, du post-partum, de l’allaitement et de la mĂ©nopause.

Les premiĂšres rĂšgles

Les premiĂšres rĂšgles sont le plus souvent trĂšs irrĂ©guliĂšres et peuvent ĂȘtre marquĂ©es par des pĂ©riodes d’amĂ©norrhĂ©e assez frĂ©quentes. C’est normal : ton cycle menstruel se met en place et ton systĂšme hormonal est encore immature.

On estime qu’il faut patienter pendant 2 et 3 ans pour que la rĂ©gularitĂ© du cycle menstruel s’installe. En revanche, durant cette pĂ©riode, il est nĂ©cessaire de demander l’avis d’un professionnel de la santĂ© si :

  • tu constates une amĂ©norrhĂ©e de plus de 6 mois,
  • tu as eu un rapport sexuel non protĂ©gĂ©, 
  • tes rĂšgles sont trĂšs douloureuses,
  • tes rĂšgles durant plus de 7 jours pendant au moins trois cycles d’affilĂ©e,
  • si elles sont accompagnĂ©es de caillots,
  • si tu as des saignements frĂ©quents entre les rĂšgles…

La grossesse et ses suites

Être enceinte constitue le premier facteur d’amĂ©norrhĂ©e secondaire (mĂȘme si certaines femme expĂ©rimentent “les rĂšgles anniversaires” ; comme tu t’en doutes cette absence de rĂšgles est normale, elle ne doit donc pas inquiĂ©ter. 

De mĂȘme, Ă  la suite de la grossesse, en particulier si une jeune femme fait le choix d’allaiter, le retour de couches peut mettre davantage de temps Ă  se produire. La prolactine (l’hormone qui favorise la production de lait) a pour consĂ©quence d’inhiber l’ovulation et donc de poursuivre cette pĂ©riode d’amĂ©norrhĂ©e secondaire pendant 5 Ă  6 mois. 

À noter : Bien que l’allaitement soit une mĂ©thode de contraception naturelle relativement efficace, elle n’est pas fiable Ă  100%. N’hĂ©site pas Ă  te rapprocher de ton/ta gynĂ©cologue pour en savoir plus Ă  ce sujet.

La ménopause

La mĂ©nopause correspond Ă  l’arrĂȘt de l’ovulation et Ă  la disparition des rĂšgles chez la femme. Il s’agit d’un phĂ©nomĂšne naturel qui survient gĂ©nĂ©ralement aux alentours de 45 ans. La prĂ©-mĂ©nopause dure en moyenne 2 Ă  5 ans. Pendant cette pĂ©riode, un peu comme pour les premiĂšres rĂšgles, le systĂšme hormonal fonctionne au ralenti voire de façon anarchique (avec des taux de FSH  et de LH trĂšs hauts).

ConcrĂštement, la prĂ©-mĂ©nopause se manifeste gĂ©nĂ©ralement par des amĂ©norrhĂ©es plus ou moins longues, des rĂšgles plus abondantes et d’autres symptĂŽmes comme les bouffĂ©es de chaleur, les troubles du sommeil, de l’humeur, la sĂ©cheresse vaginale et les troubles urinaires. On estime qu’une femme est mĂ©nopausĂ©e quand elle n’a pas eu ses rĂšgles depuis au moins un an.

Les causes possibles de l’amĂ©norrhĂ©e secondaire

Il faut savoir que plusieurs facteurs sont susceptibles de provoquer un arrĂȘt total des rĂšgles. De maniĂšre gĂ©nĂ©rale, l’absence de rĂšgles est le signe que quelque chose ne pas va. C’est pour cela que la prise en charge de ce trouble peut ĂȘtre un long processus, et en tout cas nĂ©cessiter un interrogatoire et un examen poussĂ©s de la part du praticien. 

Une anomalie des ovaires ou de l’utĂ©rus

Certaines pathologies ou dysfonctionnement en lien avec l’utĂ©rus et les ovaires sont responsables de l’arrĂȘt des rĂšgles :

  • la prĂ©sence d’adhĂ©rences utĂ©rines,
  • d’une tumeur utĂ©rine,
  • une stĂ©nose cicatricielle du col,
  • les suites d’une conisation ou de tout autre chirurgie de l’utĂ©rus,
  • une syndrome des ovaires polykystiques (SOPK)

Un trouble hormonal

De maniĂšre gĂ©nĂ©rale, quelle qu’en soit l’origine, de faibles taux de FSH, de LH, et d’Ɠstradiol (une hormone qui appartient Ă  la famille des ƓstrogĂšnes) associĂ©s Ă  l’absence de progestatifs tĂ©moignent d’un dysfonctionnement hypophysaire et sont frĂ©quemment responsables d’une amĂ©norrhĂ©e.

Focus sur la ménopause précoce

Certaines femmes peuvent ĂȘtre touchĂ©es par une mĂ©nopause prĂ©coce. On estime qu’elle est prĂ©coce quand elle survient avant l’ñge de 40 ans. Les signes de la mĂ©nopause prĂ©coce sont les mĂȘmes que la mĂ©nopause : taux Ă©levĂ©s de FSH, insomnie, troubles de l’humeur, irrĂ©gularitĂ© du cycle menstruel, rĂšgles abondantes, sĂ©cheresse vaginale, troubles vasomoteurs (les fameuses bouffĂ©es de chaleur, mais aussi palpitations ou transpiration excessive) avec Ă  termes une amĂ©norrhĂ©e dĂ©finitive.

Certaines maladies 

L’amĂ©norrhĂ©e secondaire peut aussi ĂȘtre liĂ©e Ă  une maladie comme le cancer, la tuberculose ou encore la cirrhose. 

Des causes externes

Certains traitements, le stress, la fatigue, la pratique du sport Ă  haut niveau, les troubles alimentaires (l’anorexie mentale en particulier), une perte de poids importante, etc., sont autant de facteurs pouvant provoquer un arrĂȘt des rĂšgles.

Certains contraceptifs

Les mĂ©thodes contraceptives, comme la pilule ou le stĂ©rilet hormonal, peuvent provoquer une amĂ©norrhĂ©e secondaire. Dans ce cas, il n’y a pas lieu de s’inquiĂ©ter. Tes rĂšgles reviendront Ă  l’arrĂȘt de la contraception (si tes premiers cycles sont irrĂ©guliers, ne te fais, lĂ  aussi, aucun souci et laisse ton corps revenir Ă  son rythme). 

En revanche si tu as des spottings Ă  rĂ©pĂ©tition, des maux de tĂȘte, des douleurs
 cela peut signifier que ta contraception ne te convient pas et qu’il est peut-ĂȘtre temps d’en changer.

À quel moment dois-je consulter ?

D’une maniĂšre gĂ©nĂ©rale, dĂšs qu’un changement de cycle menstruel intervient ou dĂšs que tu te poses des questions, il est prĂ©fĂ©rable de ne pas attendre pour demander l’avis d’un professionnel de santĂ© : un cycle irrĂ©gulier, court, ou au contraire long, nĂ©cessite une consultation. 

De mĂȘme si ton cycle menstruel est habituellement rĂ©gulier et que tu constates un retard, n’attends-pas pour faire un test de grossesse car, comme nous l’avons vu, il s’agit de la premiĂšre cause d’amĂ©norrhĂ©e secondaire. Une fois l’hypothĂšse d’une grossesse non prĂ©vue exclue, attends quelques jours car il est trĂšs probable que tes rĂšgles surviennent avec un peu de retard. 

Enfin, si tes menstruations ne reviennent toujours pas et/ou que l’absence de rĂšgles s’installe dans le temps, il est important de consulter. Le praticien procĂ©dera alors Ă  un interrogatoire poussĂ© pour analyser ton mode de vie (contraceptif, activitĂ© physique, sommeil, alimentation, etc
), fera une Ă©chographie pelvienne et te prescrira un bilan sanguin. Si elle n’est pas traitĂ©e, l’amĂ©norrhĂ©e peut ĂȘtre nĂ©faste sur la minĂ©ralisation osseuse. 

Tu l’auras compris, en raison des multiples causes de l’amĂ©norrhĂ©e, il n’existe pas de traitement unique : tout dĂ©pendra de son origine.

Un symptĂŽme du SPM et des rĂšgles : la fatigue

Chaque mois, c’est la mĂȘme chose, tu ressens de la fatigue avant tes rĂšgles ou pendant celles-ci. Ce manque d’énergie liĂ© aux menstruations est commun Ă  de nombreuses femmes et jeunes filles. C’est pour cette raison que je vais t’expliquer Ă  quoi elle est dĂ»e et quelles sont les solutions pour y remĂ©dier ou du moins l’attĂ©nuer. 

Comme toujours, chez Loop, nous ne pouvons t’encourager Ă  prendre soin de toi et Ă  Ă©couter les sensations de ton corps : la fatigue liĂ©e aux rĂšgles ne doit pas t’empĂȘcher de vivre sereinement, aussi si le fait d’avoir tes rĂšgles devient un frein Ă  ta vie quotidienne, tu ne dois pas tarder Ă  consulter un gynĂ©cologue ou ton mĂ©decin traitant :).

La fatigue avant et pendant les rĂšgles : les causes

En fait, bien souvent, la fatigue que tu peux ressentir pendant tes rĂšgles ou quelques jours avant, ne trouve pas son origine dans un seul facteur mais plutĂŽt dans plusieurs. 

Une manifestation du syndrome prémenstruel

Le syndrome prĂ©menstruel (SPM) se caractĂ©rise par un ensemble de symptĂŽmes survenant quelques semaines ou jours avant les rĂšgles : il peut s’agir de maux de tĂȘte, de seins douloureux, d’acnĂ©, de nausĂ©es, de ballonnements, de changements d’humeur, etc
 et aussi de fatigue ! Comme nous l’avons dĂ©jĂ  vu, les symptĂŽmes du syndrome prĂ©menstruel varient d’une femme Ă  une autre : on peut ainsi dire qu’il y a autant de SPM qu’il y a de femmes rĂ©glĂ©es.

Cette fatigue s’explique donc par nos amies les hormones ; si la pĂ©riode ovulatoire voit une importante augmentation du taux d’hormones, qui a tendance Ă  nous motiver, augmenter notre libido et Ă  nous rendre de bonne humeur, la pĂ©riode qui suit (la phase lutĂ©ale) se dĂ©finit par une chute assez brutale de ce taux. Or, c’est cette nette diminution qui est notamment cause de fatigue.

Un manque de sommeil

Les troubles du sommeil liĂ©s aux douleurs menstruelles, Ă  l’augmentation de la tempĂ©rature corporelle et plus largement aux changements hormonaux sont frĂ©quents. À ces problĂ©matiques, s’ajoute le fait de devoir se lever plus tĂŽt et/ou durant la nuit pour changer de protection hygiĂ©nique. Ils peuvent eux aussi expliquer en partie la fatigue pendant les rĂšgles que tu peux ressentir.

Une carence en fer

Si tu as des pertes de sang abondantes, tu peux ĂȘtre sujette Ă  une carence en fer. Or, l’une des manifestations de l’anĂ©mie est justement la fatigue. À ceci prĂšs que cette fatigue n’est pas passagĂšre : elle s’installe durablement dans le temps et est profonde. C’est pourquoi, si tu te sens constamment fatiguĂ©e, je ne peux que te conseiller de consulter ton mĂ©decin car l’anĂ©mie n’est pas anodine et peut avoir des consĂ©quences importantes sur ta santĂ©.

Quelques astuces anti-fatigue

Maintenant que tu connais les causes de cette fatigue menstruelle, je vais te donner quelques conseils pour l’éviter.

Opte pour les culottes Herloop

Le meilleur moyen de lutter contre la fatigue reste de se reposer et de dormir correctement, c’est pour cette raison que nos culottes menstruelles Loop sont idĂ©ales ! En effet, elles t’offrent une protection jusqu’à 12h, ce qui veut dire que tu n’as pas besoin de te lever pendant la nuit pour en changer tout en n’ayant pas Ă  craindre les fuites ! Si tu as un flux normal Ă  abondant, privilĂ©gie nos modĂšles ayant le plus fort degrĂ© d’absorption. C’est le cas de Sofia qui dispose d’un pouvoir d’absorption Ă©quivalent Ă  4 tampons.

Avoir une activité physique légÚre

Le cycle menstruel se caractĂ©rise par une fluctuation importante des taux hormonaux aussi pour faire en sorte qu’ils soient mieux rĂ©gulĂ©s et pour attĂ©nuer les douleurs menstruelles, une activitĂ© sportive, mĂȘme lĂ©gĂšre, doit ĂȘtre maintenue. J’ai dĂ©jĂ  consacrĂ© plus d’articles consacrĂ©s au sport et aux rĂšgles, je ne peux que te recommander de les lire 🙂

>> Le sport pour calmer la douleur !

>> 4 positions de yoga contre les rĂšgles douloureuses 

Évite les aliments riches en sucres ou en graisses

Avec la fatigue engendrĂ©e par la baisse du taux d’ƓstrogĂšnes, on a tendance Ă  avoir des fringales et Ă  se tourner vers une alimentation sucrĂ©e, riche en gras ou en sel. Or, un excĂšs de sucre ne va pas te donner le regain d’énergie escomptĂ©, a contrario : il va provoquer une trop grande sĂ©crĂ©tion d’insuline par le pancrĂ©as afin de stabiliser le taux de sucre. À la suite de quoi, le taux d’insuline va brusquement redescendre et ton niveau de fatigue va logiquement augmenter de plus bel ! 

Je te conseille donc (encore plus en cette pĂ©riode) de faire attention Ă  ton alimentation en privilĂ©giant une alimentation saine, Ă©quilibrĂ©e et riche en fer tout en buvant suffisamment d’eau.

Les huiles essentielles reconnues pour lutter contre la fatigue des rĂšgles

Tu es adepte des mĂ©thodes douces et naturelles ? Dans ce cas, en complĂ©ment des astuces prĂ©cĂ©dentes, je te conseille l’huile essentielle de menthe. Tu peux l’utiliser pour masser tes tempes ou en diluant une goutte dans une cuillĂšre Ă  cafĂ© d’huile vĂ©gĂ©tale ou de miel que tu peux prendre matin et soir.

 

Chez Loop, nous faisons tout pour faire en sorte que la pĂ©riode des rĂšgles soit une pĂ©riode comme une autre. Aussi nous concevons de super produits et nous sommes constamment Ă  la recherche des meilleures astuces pour mieux vivre les menstruations. Si toi aussi, tu as des conseils Ă  donner, n’hĂ©site pas Ă  commenter ce billet !