Pourquoi anémies, carences en fer et règles peuvent-elles être liées ?

carence en fer et règles

4 à 8 femmes sur 100 seraient touchées par une anémie (cette pathologie est la plupart du temps causée par une carence en fer). Et si je t’en parle c’est parce que, chez la femme, elle est souvent provoquée par les menstruations. 

C’est pour cela qu’aujourd’hui je vais t’expliquer pour quelles raisons l’anémie et les règles sont liées mais aussi te donner quelques astuces pour en limiter les risques.

L’anémie : c’est quoi ?

On croit souvent à tort que l’anémie est synonyme de carence en fer. Ce n’est pas forcément vrai : en réalité l’anémie est le nom que l’on donne à un trop faible dosage de l’hémoglobine dans le sang. L’hémoglobine joue un rôle important dans ton corps puisque c’est la partie des globules rouges qui permet de transporter l’oxygène. 

L’anémie résulte le plus souvent d’un manque de fer (c’est ce qu’on appelle l’anémie ferriprive) mais elle peut aussi être provoquée par :

  • une carence en vitamine B12, 
  • une carence en acide folique (vitamine B9), 
  • un mauvais fonctionnement de la moelle osseuse (anémie aplasique), 
  • une maladie inflammatoire chronique qui perturbe la production de globules rouges (anémie hémolytique), 
  • un déficit en érythropoïétine,
  • une destruction des globules rouges,
  • une hémorragie.

Pourquoi les femmes sont-elles davantage touchées que les hommes ?

Quotidiennement, un homme doit absorber 1g de fer et une femme deux ! Comment explique-t-on cette différence ?

Le fer est un élément uniquement présent dans la nourriture, aussi son apport dépend uniquement de ton régime alimentaire. Le problème est que le corps l’absorbe mal : on estime que sur 10 à 15 mg de fer ingéré, le corps n’en retient que 5% !

À cette mauvaise absorption naturelle du fer par le corps s’ajoute un autre facteur : la carence en fer peut également provenir de pertes de sang importantes ou répétées, car en perdant du sang on élimine des globules rouges et donc du fer de l’organisme. 

Tu me vois venir ? En ayant leurs règles tous les mois, les femmes en âge de procréer sont plus susceptibles d’être carencées en fer (ceci est d’autant plus vrai si elles ont en plus des règles abondantes). Sache que le taux normal d’hémoglobine chez la femme adulte est de 12g /dl.

Reconnaître les symptômes d’une anémie

Selon la gravité de l’anémie, ses symptômes diffèrent. En cas d’anémie légère, il n’y a peu voire pas de symptômes. Ce phénomène est particulièrement fréquent dans le cas d’une anémie lente car ton corps a le temps de s’y habituer.

Une anémie avérée se reconnaît à la présence de l’un ou plusieurs des manifestations suivantes :

  • maux de tête,
  • pâleur (notamment au niveau des ongles, des lèvres et à l’intérieur des paupières),
  • palpitations,
  • essoufflement après l’effort y compris au repos,
  • perte de cheveux,
  • fatigue persistante,
  • étourdissements, faiblesses ou vertiges, sensation de tête qui tourne,
  • baisse de la libido,
  • épuisement psychologique,
  • épuisement émotionnel,
  • diminution de l’immunité,
  • manque de motivation.

Dans les cas les plus importants et/ou si elle dure longtemps, une anémie peut conduire à des troubles cardiaques ou pulmonaires. Il est donc important de ne pas négliger cet aspect et de procéder régulièrement à des prises de sang pour s’assurer que tu vas bien et que tu ne souffres pas de cette maladie chronique.

Établir le diagnostic

Une visite régulière chez ton gynécologue ou ton médecin est impérative pour vérifier que tu es en bonne santé ! De toute façon, Loop te conseille de ne pas attendre les premiers signes d’une anémie pour consulter 🙂

Anémie et règles : la cause

L’anémie est donc plus souvent provoquée par un manque de fer dans ton corps, tout simplement parce qu’il n’en n’absorbe pas suffisamment. C’est pour cela qu’une alimentation riche et variée est nécessaire pour garantir une absorption en fer optimale. Néanmoins, les êtres humains ne sont égaux en la matière, et les femmes en âge de procréer sont plus susceptibles de souffrir d’anémie.

Une femme qui a des règles “normales” a des pertes de sang pendant 2 à 7 jours et celles-ci doivent être comprise entre 35 et 40 ml (cette quantité de sang équivaut à 6 à 9 cuillères de café). Si les pertes de sang dépassent les 40 ml et/ou sont longues, on estime qu’elles sont abondantes voire hémorragiques (c’est ton cas si tu perds plus de 80 ml de sang par cycle). On parle alors de ménorragie. 

Chez Loop, on ne te le dira jamais suffisamment assez : avoir ses règles ne doit pas être cause de douleurs et de fatigue. Si tu as des règles douloureuses et/ou abondantes, tu dois demander l’avis d’un médecin ou d’un gynécologue afin qu’il te prescrive un traitement adapté pour régulariser ton cycle menstruel d’autant plus qu’un flux trop abondant peut résulter d’une maladie sous-jacente (tumeurs bénignes, endométriose, problème de la coagulation sanguine…). 

Quelques autres facteurs de risques chez la femme

En plus des règles douloureuses, d’autres éléments sont susceptibles de favoriser la survenue d’une anémie chez la femme. Par exemple, si tu as fait le choix d’un DIU en cuivre car cette contraception augmente généralement les saignements menstruels. 

Les femmes en fin de grossesse et en post-partum (notamment si tu allaites) doivent aussi surveiller attentivement leur taux de fer. En étant enceinte, le taux de fer chez la femme est éprouvé, car le fœtus a besoin de beaucoup de fer pour bien grandir et, en plus, le placenta augmente le volume sanguin.

Nos astuces pour éviter une carence en fer durant les règles

Favorise les aliments riches en fer

Pour pallier une carence en fer, il n’y a pas de secret : il faut absolument avoir une alimentation saine et variée.

On distingue deux types de fer : 

  • le fer héminique (que le corps assimile bien) qui provient d’aliments d’origine animale comme la viande, les abats, les poissons ou la volaille.
  • le fer non-héminique (le corps a plus du mal à absorber) : œufs, céréales, fruits, légumes….

Quelques conseils supplémentaires

Je t’ai déjà dit que le fer était difficilement assimilable, or il ne pourra jamais l’être si tu es carencée en vitamine C. C’est pourquoi que tu dois aussi privilégier des aliments riches en vitamine C comme le persil, le chou frisé, le brocoli, le citron, le cassin ou la goyave. De même, fais aussi attention à ton apport en vitamines B9 et B12.

Enfin, limite ta consommation en thé, notamment au moment des repas, car les tanins qu’il contient empêche la bonne fixation du fer dans ton corps.

Faire une cure de fer

Si l’anémie est avérée, ton médecin te prescrira certainement une cure de fer sous la forme de gélules ou d’ampoules. Bien que ce traitement soit particulièrement efficace, il a comme effet secondaire de provoquer des troubles digestifs

Prendre ou changer de contraception

Si tes règles sont vraiment abondantes, il faut faire en sorte qu’elles le soient moins. Pour cela tu peux prendre un traitement hormonal ou changer de contraception.

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ça peut t’intéresser

Related Posts