Tout sur les pertes vaginales durant la grossesse

Les pertes pendant la grossesse

Raaalalaa, les pertes blanches… On les connais déjà dans notre quotidien, mais quand on est enceinte, il peut arriver que notre propre corps nous surprenne ! Pertes rosées en début de grossesse, pertes blanches abondantes (voire gênantes…) La team Herloop en parle sans détour et t’explique à quoi sont dûs ces changement 😉

L’évolution des pertes vaginales pendant la grossesse

Les femmes peuvent avoir des pertes rosées ou marron en début de grossesse, puis des pertes liquides, voires jaunes… Voyons ce qu’il en est et ce que traduisent ces leucorrhées sur le stade de ta grossesse !!

Les pertes rosées : signe de grossesse ?

Certaines femmes, pas toutes, peuvent avoir un saignement de nidation ou d’implantation appelé règles anniversaires. Il correspond au moment où l’embryon se fixe dans la cavité utérine. Ces pertes se différencient de tes règles habituelles, bien qu’elles surviennent à peu près au même moment, par le fait qu’elles sont très légères et claires, rosées ou marron. 

Comment sont les pertes blanches en début de grossesse ?

Il n’est pas rare que les pertes vaginales en début de grossesse, notamment durant les premiers mois de grossesse, soient abondantes, au point d’en devenir parfois gênantes. Cette augmentation du volume des leucorrhées peut même se produire dès la troisième semaine de grossesse, avant même que la future maman sache qu’elle attend un bébé. Durant le premier trimestre, ces pertes massives se coagulent et se font plus consistantes pour former un bouchon muqueux qui ferme le col de l’utérus durant toute la grossesse.

Sache que si tu connais des pertes vaginales abondantes durant ta grossesse, les culottes menstruelles peuvent t’aider à te sentir au sec et ne pas avoir l’impression d’être constamment mouillée ou de devoir utiliser plusieurs protèges slip dans la journée. Il y a notamment la culotte fine et sans couture Sydney, ultra confortable même avec un gros bidou ou encore le tanga Rio et le tanga Dakota (testées et approuvées par la femme enceinte de la rédac’ !).

Avec ça, fini les protèges slip dans le sac ou le stress d’avoir une fuite (même urinaire !) #Révolution

Les pertes vaginales en fin de grossesse

À la fin de la grossesse, les pertes vaginales deviennent plus liquides et plus abondantes

À cela il faut ajouter l’effritement du bouchon muqueux en raison de la dilatation du col de l’utérus. Cette perte du bouchon muqueux provoque des pertes blanches encore plus abondantes, parfois même teintées de rouge en raison de la présence de sang. Pour autant, cela ne veut pas forcément dire que l’accouchement soit proche (la perte du bouchon muqueux a généralement lieu une dizaine de jours avant la naissance). 

Loop culottes menstruelle

Pourquoi la femme enceinte a-t-elle des pertes blanches plus abondantes qu’à l’accoutumée ?

Cette augmentation s’explique par trois facteurs :

  • un taux d’œstrogènes plus élevé qui provoque un renouvellement plus rapide des cellules tapissant le vagin. Or, les cellules éliminées font partie des éléments formant les pertes blanches ;
  • une sécrétion de progestérone plus importante qui stimule la production de mucus par le col de l’utérus ;
  • une plus grande vascularisation de l’utérus, du vagin et de la vulve pour l’alimentation du fœtus et du placenta.

La couleurs des leucorrhées d’une femme enceinte

Tout comme tes règles, les pertes vaginales durant la grossesse peuvent t’en faire voir de toutes les couleurs.

Les pertes blanches

C’est la couleur la plus fréquente ! Ce blanc peut être en réalité transparent, clair ou laiteux. La seule différence par rapport à tes pertes habituelles c’est qu’elles sont bien plus importantes ! Elles augmentent dès le début de la grossesse puis au fur et à mesure de son avancée, et ce quasiment jusqu’à son terme. Ces pertes liquides, durant la grossesse sont normales ! No souci à te faire !

Les pertes rosées

Les pertes rosées, si elles surviennent à la date prévue de tes règles, elles peuvent être un spotting de nidation. De manière générale, ce type de leucorrhées induit une faible perte en sang, aussi elles sont bénignes et sans danger pour le fœtus. Malgré tout, il vaut mieux demander l’avis d’un spécialiste, au cas où !

Les pertes marron durant la grossesse

Si tu constates des pertes marron durant ta grossesse, il est bon de consulter le corps médical car cela veut dire que tu as eu une perte de sang. 

Par contre,  si ces pertes brunes surviennent à la suite d’un rapport sexuel ou d’un examen gynécologique, il n’y a pas lieu de s’inquiéter. Ces pertes marron s’expliquent par une plus grande vascularisation de ton vagin, ce qui le rend un peu plus fragile et sensible durant cette période.

Les pertes jaunes durant la grossesse

Il se peut que tes pertes puissent paraître jaunes, surtout à la fin de la grossesse, tout simplement parce qu’elles sont plus abondantes. Si elles ne sont pas accompagnées d’autres symptômes comme une odeur désagréable et des démangeaisons vulvaires et vaginales, il n’y a pas de raison de t’inquiéter !

Loop culottes menstruelle

Les autres pertes pouvant arriver durant une grossesse

  • Sache que tu peux aussi avoir une perte de liquide amniotique, ce qui signifierait que la poche des eaux s’est rompue. Si tel est le cas, il faut que tu consultes car cela peut représenter un risque pour le bébé, surtout si cette rupture intervient avant 37 semaines de grossesse.
  • Tu peux aussi connaître des fuites urinaires notamment après avoir éternué, toussé ou effectué un effort physique.

Des pertes blanches anormales durant la grossesse, c’est quoi ?

À l’instar des leucorrhées habituelles, si tu notes tout changement brutal ou toute gêne, il est obligatoire que tu ailles voir ton gynécologue ou ton médecin sans attendre. Les signes qui doivent t’alerter sont :

  • des pertes blanches ayant une odeur forte et désagréable (ressemblant à du moisi ou du poisson avarié). Elles sont souvent le signe d’une infection (mycose, vaginite, clamidia…) ;
  • des pertes blanches mousseuses ou avec des caillots ;
  • un changement de couleur de pertes blanches (jaunes, vertes ou marron) ;
  • des démangeaisons et des irritations au niveau de la vulve et du vagin.
  • si elles sont accompagnées de pertes de sang abondantes (elles peuvent être le signe d’une fausse-couche ou d’une grossesse extra-utérine). 
  • Si tes pertes ressemblent à du pus : elles peuvent signifier la présence d’un polype.

Ces symptômes sont souvent liés à une IST ou une infection vaginale. Ton médecin procédera à un examen pour en trouver la cause. Durant cette période un peu particulière, il est primordial que tu ne cherches pas à te soigner par toi-même (en prenant par exemple un ovule disponible sans ordonnance en pharmacie) car certains traitements sont contre-indiqués aux femmes enceintes.

Le conseil de Herloop

Enfin parce qu’on a jamais assez de tips dans la vie, en voici quelques uns qui pourront toujours servir !

Evite de recourir aux déodorants, savons antiseptiques et autres douches vaginales car ils peuvent irriter ton vagin et ta vulve et être responsables d’infections.

Sèche-toi bien après la douche pour éliminer toute humidité (les bactéries adorent ça).

Et pour les pertes blanches, il y a Herloop ! N’oublie pas aussi notre culotte post-partum, la star des jeunes mamans pour t’aider à vivre le retour de tes règles en douceur 💜

Voilà tu sais tout sur les pertes vaginales durant la grossesse. Même si leur abondance peut te gêner au quotidien, elles sont tout à fait normales et ne doivent donc pas être tabous ! Au contraire, elles sont le signe que tu es en parfaite santé et que ta grossesse se déroule bien.

Loop culottes menstruelle
Découvrez la sélection de culottes menstruelles absorbantes Herloop :

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ça peut t’intéresser

Related Posts