Toutes tes questions sur la durée du cycle menstruel

Toutes les femmes ne sont pas réglées comme un papier à musique ; certaines doivent attendre plusieurs mois avant de voir leur règles revenir alors que d’autres les voient arriver quelques jours seulement après la fin des précédentes.

Alors combien de jours durent les règles ? Pourquoi peut-on avoir une durée de cycle menstruel irrégulière ? On t’aide à y voir plus clair. Ensemble, dédramatisons ce sujet, car, après tout, avoir ses règles c’est tout à fait naturel !

Le cycle menstruel : qu’est-ce que c’est ?

La durée du cycle menstruel comprend la période qui commence le premier jour des règles et se termine le premier jour des règles suivantes. Il se poursuit s’il n’y a pas eu fécondation.

Combien de jours maximum pour un cycle menstruel ?

Il est généralement admis que le cycle menstruel dure 28 jours mais il peut être plus court et plus long. Il peut varier de 21 à 35 jours. Aussi si ton cycle ne fait pas exactement 28 jours, il n’y a pas de quoi s’inquiéter ! 

Concrètement le cycle menstruel se divise en deux phases.

La première phase est celle que l’on nomme ‘“œstrogénique” ou “folliculaire” et dure la première moitié du cycle.

Chaque follicule ovarien abrite un ovule. Ces follicules ovariens grandissent grâce à la production de l’hormone FSH sécrétée par l’hypophyse. À la fin, un seul seulement arrive à maturité et les autres disparaissent. Dans le même temps, les ovaires sécrètent des oestrogènes afin que l’endomètre (la muqueuse utérine) puisse s’épaissir pour accueillir un oeuf si une fécondation intervient.

L’augmentation progressive du taux d’œstrogènes dans le sang conduit à la libération soudaine de l’hormone lutéinisante (elle aussi sécrétée par l’hypophyse). Le follicule dominant se brise et délivre un ovule : c’est l’ovulation.

Cet ovocyte descend le long de de la trompe de Fallope pour atteindre l’utérus. Cette étape dure en moyenne 3 ou 4 jours. L’ovule est fécondable pendant 24 heures environ. S’il n’y a pas fécondation, il dégénère.

La seconde phase est dite “progestéronique” ou “lutéale”. En raison de la production de l’hormone lutéinisante, le follicule ayant libéré l’ovule devient un corps jaune qui produit temporairement des oestrogènes et de la progestérone. Cette dernière agit sur l’épaississement de l’endomètre qui s’enrichit de nutriments. 8 jours environ après l’ovulation, la production de progestérone atteint son maximum pour ensuite fléchir (l’hypophyse ayant stoppé la sécrétion d’hormone lutéinisante). C’est alors que le corps jaune entame sa détérioration (du 23ème au 28ème jour environ), ce qui entraîne la diminution du taux d’oestrogènes.

À la suite de ces fluctuations hormonales, l’endomètre n’est plus autant alimenté en oxygène et en sang. Elle dégénère à son tour et est évacuée par le vagin : ce sont les règles.

Combien de temps durent les règles ?

La durée des règles varie d’une femme à une autre. Elle est, en moyenne, de 3 à 7 journées.

Il n’y a pas de réponse unique à la question “Combien de jours maximum pour un cycle menstruel ?” : on ne te le dira jamais assez, chaque femme est unique !

Pourquoi mon cycle menstruel est-il irrégulier ?

Certains cycles peuvent être plus longs que d’autres. Quand cela est-il normal et quand est-il bon de consulter ?

Puberté et premières règles

Si tu viens d’avoir tes premières règles il est normal que la durée de ton cycle menstruel ne soit pas encore régulière. Durant l’adolescence, le corps subit un véritable chamboulement hormonal, ce qui provoque des cycles courts ou, au contraire, très longs. Certaines adolescentes mettent plusieurs années à avoir un cycle menstruel régulier.

Aussi si tu n’as pas eu tes règles depuis plusieurs mois, il n’y pas de raison de s’inquiéter (à moins que tu n’aies eu de rapports sexuels non protégés, auquel cas il est important de réaliser un test de grossesse et de contacter ton médecin traitant ou ton gynécologue). 

Le mode de vie en cause

Une activité physique trop intense associée à une masse graisseuse trop faible peuvent conduire à une augmentation du stress de ton organisme. Ce dernier envoie alors un signal à ton cerveau afin de lui ordonner de stopper la production d’hormones de fertilité. Il n’y a pas de quoi s’alarmer : en freinant un peu l’activité physique, les choses devraient revenir à la normale. 

À l’inverse, un surpoids trop important est lui aussi source de dérèglement du cycle menstruel ; car lorsqu’il est en surpoids, le corps de la femme a tendance à sécréter davantage d’oestrogènes. Les règles se font généralement plus irrégulières, plus longues et plus abondantes. De plus, d’autres maladies peuvent être induites comme l’endométriose ou le cancer de l’endomètre.

De manière générale, un changement important de poids dans un court laps de temps, peut mettre ton corps à rude épreuve et affecter la fréquence des règles.

La fatigue et les troubles du sommeil sont eux tout autant de facteurs de dérèglement du cycle menstruel. De même que des nuits chaotiques, des horaires de travail décalés, des voyages fréquents à l’étranger sous des fuseaux horaires différents, peuvent engendrer une durée de cycle menstruel variable.

La contraception et certains traitements

Certains traitements et médicaments peuvent venir perturber les récepteurs hormonaux et donc conduire à une modification du cycle des règles. De surcroît, certains types de pilules (notamment progestatives ou micro-dosées) et d’implants contraceptifs peuvent provoquer l’arrêt des règles ou, du moins, affecter leur régularité.

La préménopause

Le cycle hormonal est de nouveau perturbé pendant la période précédent la ménopause. Outre plusieurs symptômes souvent associés à la préménopause (fatigue, prise de poids ou encore bouffées de chaleur), les règles sont font plus irrégulières et les saignements moins abondants.

Certaines maladies engendrent une durée de cycle menstruel irrégulière

Enfin, certaines maladies peuvent expliquer une irrégularité du cycle menstruel. C’est le cas notamment de l’endométriose, pour laquelle nous avons déjà consacré un article.

Cycle menstruel et grossesse

Une grossesse entraîne un arrêt du cycle menstruel et donc des règles. Certaines femmes doivent attendre plusieurs mois avant de constater une reprise des règles (c’est ce que l’on appelle le retour de couche). Il te faudra probablement attendre plusieurs mois pour retrouver un équilibre.

Je n’ai pas eu mes règles ce mois-ci, est-ce grave ?

L’aménorrhée est l’absence de règles. Elle est naturelle et normale si tu viens tout juste d’avoir tes premières règles, si tu es enceinte, si tu allaites ou si tu es en période de préménopause. De plus, comme on l’a vu, d’autres facteurs peuvent conduire à une perturbation du cycle menstruel, aussi il est important d’en rechercher la cause.

Cependant, sache que la grossesse est la raison la plus fréquente d’absence de règles ; aussi si tu as eu des rapports non protégés, il est nécessaire de réaliser un test de grossesse.
Combien de temps durent les règles ? De manière générale, chez Loop on t’invite à consulter un spécialiste si tu constates des règles irrégulières, des saignements trop importants ou si tu ressens des douleurs pelviennes.     

 

Qu'est-ce que tu en penses ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *