Un symptôme du SPM et des règles : la fatigue

fatigue et règles

Chaque mois, c’est la même chose, tu ressens de la fatigue avant tes règles ou pendant celles-ci. Ce manque d’énergie lié aux menstruations est commun à de nombreuses femmes et jeunes filles. C’est pour cette raison que je vais t’expliquer à quoi elle est dûe et quelles sont les solutions pour y remédier ou du moins l’atténuer. 

Comme toujours, chez Loop, nous ne pouvons t’encourager à prendre soin de toi et à écouter les sensations de ton corps : la fatigue liée aux règles ne doit pas t’empêcher de vivre sereinement, aussi si le fait d’avoir tes règles devient un frein à ta vie quotidienne, tu ne dois pas tarder à consulter un gynécologue ou ton médecin traitant :).

La fatigue avant et pendant les règles : les causes

En fait, bien souvent, la fatigue que tu peux ressentir pendant tes règles ou quelques jours avant, ne trouve pas son origine dans un seul facteur mais plutôt dans plusieurs. 

Une manifestation du syndrome prémenstruel

Le syndrome prémenstruel (SPM) se caractérise par un ensemble de symptômes survenant quelques semaines ou jours avant les règles : il peut s’agir de maux de tête, de seins douloureux, d’acné, de nausées, de ballonnements, de changements d’humeur, etc… et aussi de fatigue ! Comme nous l’avons déjà vu, les symptômes du syndrome prémenstruel varient d’une femme à une autre : on peut ainsi dire qu’il y a autant de SPM qu’il y a de femmes réglées.

Cette fatigue s’explique donc par nos amies les hormones ; si la période ovulatoire voit une importante augmentation du taux d’hormones, qui a tendance à nous motiver, augmenter notre libido et à nous rendre de bonne humeur, la période qui suit (la phase lutéale) se définit par une chute assez brutale de ce taux. Or, c’est cette nette diminution qui est notamment cause de fatigue.

Un manque de sommeil

Les troubles du sommeil liés aux douleurs menstruelles, à l’augmentation de la température corporelle et plus largement aux changements hormonaux sont fréquents. À ces problématiques, s’ajoute le fait de devoir se lever plus tôt et/ou durant la nuit pour changer de protection hygiénique. Ils peuvent eux aussi expliquer en partie la fatigue pendant les règles que tu peux ressentir.

Une carence en fer

Si tu as des pertes de sang abondantes, tu peux être sujette à une carence en fer. Or, l’une des manifestations de l’anémie est justement la fatigue. À ceci près que cette fatigue n’est pas passagère : elle s’installe durablement dans le temps et est profonde. C’est pourquoi, si tu te sens constamment fatiguée, je ne peux que te conseiller de consulter ton médecin car l’anémie n’est pas anodine et peut avoir des conséquences importantes sur ta santé.

Quelques astuces anti-fatigue

Maintenant que tu connais les causes de cette fatigue menstruelle, je vais te donner quelques conseils pour l’éviter.

Opte pour les culottes Herloop

Le meilleur moyen de lutter contre la fatigue reste de se reposer et de dormir correctement, c’est pour cette raison que nos culottes menstruelles Loop sont idéales ! En effet, elles t’offrent une protection jusqu’à 12h, ce qui veut dire que tu n’as pas besoin de te lever pendant la nuit pour en changer tout en n’ayant pas à craindre les fuites ! Si tu as un flux normal à abondant, privilégie nos modèles ayant le plus fort degré d’absorption. C’est le cas de Sofia qui dispose d’un pouvoir d’absorption équivalent à 4 tampons.

Avoir une activité physique légère

Le cycle menstruel se caractérise par une fluctuation importante des taux hormonaux aussi pour faire en sorte qu’ils soient mieux régulés et pour atténuer les douleurs menstruelles, une activité sportive, même légère, doit être maintenue. J’ai déjà consacré plus d’articles consacrés au sport et aux règles, je ne peux que te recommander de les lire 🙂

>> Le sport pour calmer la douleur !

>> 4 positions de yoga contre les règles douloureuses 

Évite les aliments riches en sucres ou en graisses

Avec la fatigue engendrée par la baisse du taux d’œstrogènes, on a tendance à avoir des fringales et à se tourner vers une alimentation sucrée, riche en gras ou en sel. Or, un excès de sucre ne va pas te donner le regain d’énergie escompté, a contrario : il va provoquer une trop grande sécrétion d’insuline par le pancréas afin de stabiliser le taux de sucre. À la suite de quoi, le taux d’insuline va brusquement redescendre et ton niveau de fatigue va logiquement augmenter de plus bel ! 

Je te conseille donc (encore plus en cette période) de faire attention à ton alimentation en privilégiant une alimentation saine, équilibrée et riche en fer tout en buvant suffisamment d’eau.

Les huiles essentielles reconnues pour lutter contre la fatigue des règles

Tu es adepte des méthodes douces et naturelles ? Dans ce cas, en complément des astuces précédentes, je te conseille l’huile essentielle de menthe. Tu peux l’utiliser pour masser tes tempes ou en diluant une goutte dans une cuillère à café d’huile végétale ou de miel que tu peux prendre matin et soir.

 

Chez Loop, nous faisons tout pour faire en sorte que la période des règles soit une période comme une autre. Aussi nous concevons de super produits et nous sommes constamment à la recherche des meilleures astuces pour mieux vivre les menstruations. Si toi aussi, tu as des conseils à donner, n’hésite pas à commenter ce billet !

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ça peut t’intéresser

Related Posts