La symptothermie, une méthode de contraception naturelle | Loop

Black Friday : -40 sur toutes nos culottes menstruelles

Black Friday : -40 sur toutes nos culottes menstruelles

Gooo >

La symptothermie, une méthode de contraception naturelle basée sur ton cycle

Pour faire suite à notre article sur les contraceptions naturelles, nous avons choisi ce mois-ci de te parler plus particulièrement de la méthode symptothermique (ou sympothermie). Cette méthode de contraception familiale est très appréciée car elle est très fiable : elle offre une efficacité équivalente à la pilule). Elle se base sur l’observation quotidienne de la glaire cervicale et de la température du corps.

La méthode symptothermique : c’est quoi ?

Elle se base sur l’observation de la glaire cervicale (la sympto) et de la température basale (la thermie) au réveil dans le but de déterminer les jours de fertilité et d’infertilité chez la femme. Sa sécurité contraceptive repose sur la combinaison de l’observation active de ces deux données. En plus, elle aide les femmes à mieux se connaître (et ça aussi, c’est un vrai atout 🙂).

La symptothermie ne laisse pas de place à l’approximation car elle est fondée sur l’observation quotidienne des signes de fertilité du cycle menstruel. Cela la différencie d’autres méthodes moins sûres comme la méthode Ogino (fondée sur des statistiques établies à partir des cycles passés).

Les signes observés par cette méthode

L’observation de glaire cervicale

La glaire cervicale est sécrétée par le col de l’utérus et est mélangée à d’autres substances : c’est ce que l’on appelle les pertes blanches. La glaire cervicale évolue tout au long du cycle féminin :

  • Au début de la phase folliculaire (après les règles, au début du cycle), la glaire cervicale est épaisse et opaque. Elle ne s’écoule pas, ton vagin semble plus sec (généralement il n’y a pas de traces au fond de ta culotte).
  • À la fin de la phase folliculaire, ton corps se prépare à la possibilité de tomber enceinte. La glaire devient pâteuse, blanchâtre et plutôt crémeuse. Elle est collante.
  • Quelques jours avant l’ovulation (au moment où débute la fenêtre de fécondation), tu as la sensation d’être humide : la glaire est transparente, visqueuse et assez liquide. Concrètement, tu peux remarquer des traces blanches et pâteuses au fond de ta culotte.
  • Au moment de l’ovulation, la glaire est très liquide, transparente, brillante et étirable : elle ressemble à du blanc d’œuf. Ton vagin est “glissant”.
  • Une fois la période de fertilité passée, durant la phase lutéale, la glaire redevient sèche, épaisse et opaque.

Si tu veux en savoir plus sur l’évolution et le rôle des pertes blanches et leur pH, on te conseille de lire les billets consacrés à ces sujets 😉

La prise de la température basale

La température interne doit être mesurée au réveil (toujours au même moment et avec le même appareil). Il s’agit d’une donnée essentielle pour reconnaître la phase fertile du cycle de celles infertiles : 

  • Une fois les règles terminées, elle augmente légèrement. 
  • Au moment de l’ovulation, elle grimpe d’un coup. 
  • En l’absence de fécondation, elle baisse de nouveau.
  • Et ce à chaque cycle menstruel !

En théorie (et en théorie seulement !), une femme est infertile pendant les cinq premiers jours du cycle (sauf en cas de cycles irréguliers et/ou courts). Si tu as un cycle régulier, ta phase fertile doit commencer entre les 6ème et 9ème jours (pour t’aider tu peux quand même te baser sur tes cycles précédents). Tu dois alors commencer à prendre la mesure de ta température interne quotidiennement pour déterminer un plateau de température basse et détecter le plateau élevé. 

(Éventuellement) la position de ton col utérin

La symptothermie est fondée principalement sur l’observation de la glaire cervicale et de la température basale, mais elle peut aussi être associée à celle du col de l’utérus. Et pour cause, lui aussi évolue en fonction de ton cycle !

  • Durant les règles, ton col est bas et dur mais légèrement ouvert afin de laisser le flux menstruel s’écouler,
  • Durant la phase folliculaire, il est bas, fermé, dur et sec. Il peut aussi être légèrement incliné sur le côté.
  • Pendant la période de fertilité, il est haut, ouvert, mou et humide.
  • Au moment de la phase lutéale, une fois la période fertile passée, il redevient bas, dur, fermé et sec.

Concrètement les périodes infertiles se traduisent par un col dur et bas (tu peux facilement le toucher avec ton doigt) alors que durant la période ovulatoire, il est haut et mou (tu as plus de mal à le toucher).

Comment mettre en pratique cette méthode ?

Après avoir lu ces quelques lignes, il se peut que tu sois tentée d’essayer la symptothermie mais que, dans le même temps, tu te dises qu’elle est complexe à mettre en place. Ne t’inquiète pas, c’est normal que tu aies besoin d’un temps d’adaptation pour appréhender ton corps et tes sensations. Pendant le premier cycle, il faudra t’observer tous les jours (et bien te protéger si tu ne souhaites pas tomber enceinte). À partir du deuxième cycle, le rythme s’allège, et ainsi de suite.

Sache aussi que plusieurs applications ont été développées pour te permettre de noter facilement toutes tes observations et leurs valeurs (température corporelle et glaire cervicale bien sûr, mais aussi la position du col de l’utérus, tes règles et ton SPM, etc…). C’est quand même plus simple qu’un papier et un stylo, non ?

La méthode symptothermique est autant une méthode de contraception qu’un moyen fiable de reconnaître tes périodes de fertilité pour concevoir : 

  • Si tu ne souhaites pas d’enfant, il faudra vous protéger avec des préservatifs ou être abstinents durant la période de période de fertilité.
  • Si tu souhaites tomber enceinte, tu pourras visualiser clairement ta période d’ovulation pour maximiser tes chances de débuter une grossesse.

Méthode symptothermique et cycle irrégulier 

Comme cette méthode ne se base pas sur tes cycles précédents (et donc leur régularité) mais bel est bien l’observation quotidienne d’indicateurs physiologiques, cela signifie que même si tes cycles sont irréguliers elle peut se pratiquer sans problème. Par contre, il se peut alors que la période d’abstinence soit plus longue.

Une méthode de contraception pour plusieurs variantes

Si tu es en plein questionnement concernant la contraception naturelle, tu as déjà dû rencontrer certains termes comme MAO, Cyclamen ou encore Sensiplan ; il s’agit en réalité de variantes de la symptothermie :

  • La méthode Cyclamen (anciennement appelée MAO pour méthode d’auto-observation) est enseignée par le CLER en France, 
  • Sensiplan est la méthode allemande mais qui est aussi enseignée en France et dans plusieurs pays,
  • SymptoTherm, il s’agit de la fondation suisse qui a développé l’application de symptothermie éponyme,
  • Serena Quebec au Québec pour les écoles francophones. 
  • etc..

Si la symptothermie t’intéresse vraiment, tu peux les contacter ! On pourra alors t’expliquer concrètement comment la mettre en pratique, en plus tu pourras échanger avec d’autres femmes ! Cela pourra s’avérer utile pour connaître quelques petites astuces qui font toute la différence !

Symptothermie : est-ce une contraception naturelle fiable ?

Si cette méthode de contraception naturelle est bien observée, elle a un taux d’efficacité de l’ordre de 98% (c’est-à-dire équivalent à la pilule). Elle est reconnue par l’Organisation mondiale de la santé et est donc idéale pour les couples. 

Symptotermie : Témoignage de Margot 30 ans.

Margot 30 ans, utilise la symptothermie comme moyen de contraception depuis 5 ans maintenant. Elle nous a volontier partagé son avis sur cette méthode 🙂

« Si je devais faire un bilan de mes cinq années de pratique de la méthode symptothermique, je dirais toujours que je regrette de ne pas l’avoir connue avant .

Le jour où j’ai décidé de chercher une alternative à la contraception hormonale je n’en croyais pas mes yeux, d’apprendre qu’il existait une méthode fiable et à la portée de tous .

Il m’a fallu quelques temps pour décrypter les signaux envoyé par mon corps (j’ai été effrayé de me rendre compte que je n’avais aucune connaissance sur le cycle féminin) puis , j’ai pris confiance petit à petit, reconnu les signes qui étaient expliqués dans le manuel d’apprentissage que j’ai lu, j’ai vu que mon cycle fonctionnait correctement et que tout était cohérent .

Ça y est ! J’étais lancée ! Et cinq ans après, je suis toujours là. Fidèle à la méthode que j’ai choisie, je ne me suis pas lassée car je ne m’observe pas tous les jours : une partie du cycle seulement. Une fois le cyclogramme construit et interprété selon des règles précises , s’en est fini pour les observations jusqu’au prochain cycle ! »

Si tu t’intéresses à cette méthode de contraception, il est conseillé d’apprendre le B.A.ba de la symptothermie avec un professionnel pour commencer afin de bénéficier de toute son efficacité.

Symptothermie : quelques manuels utiles

Il existe aussi plusieurs manuel pour qui veux se lancer dans la symptothermie et comprendre son corps. En voici quelques uns :

  • Cycle féminin et contraceptions naturelles », par Audrey Guillemaud (existe en version débutant)
  • Prenez conscience de votre fertilité, par Rose Bianchi
  • Naturel et fiable, le Manuel – Association sensiplan

En conclusion

La méthode de la symptothermie est complète : il s’agit d’une bonne méthode de contraception naturelle qui convient à toutes les femmes. Que tu aies un cycle régulier ou non, grâce à la sympto, tu pourras y trouver ton compte :).

Chez Loop, nous savons que chaque femme est unique et que cette méthode naturelle peut, bien entendu ne pas convenir à toutes, c’est pourquoi tu peux aussi lire notre article sur toutes les contraceptions (contraceptifs hormonaux comme la pilule et contraceptifs mécaniques).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Nous sommes à ton écoute

Une question sur nos produits ? Une suggestion ? Contacte-nous, nous sommes là pour t'aider.

Livraison gratuite

Livraison gratuite par Colissimo, à partir de 60€ d’achat en France métropolitaine et dans les DOM-TOM.
Plus d’infos sur notre page Livraison.

Retour gratuit

Un problème dans la taille de ta culotte ? Une erreur lors de ta commande ? Pas de problème, nous sommes là pour te trouver des solutions !

Paiement rapide & sécurisé

Commande sans inquiétude, tous les paiements et informations de ce site sont sécurisés.